Blog

Pinel Plus : taux de réduction, plafonds 2024 et biens éligibles

accéder à l’immobilier Pinel. Ce dispositif a en effet été voté afin de mettre progressivement fin au logement indigne et à la précarité énergétique, en plus d’offrir aux ménages modestes la possibilité d’échapper à l’habitat indécent. C’est en fonction de l’évolution des différentes conjonctures que le ministère de la Cohésion des Territoires se charge de réviser les plafonds Pinel.

Les plafonds de loyers varient en fonction de la zone et sont les suivants : 

  • zone A Bis : 18.25 euros par m²
  • zone A : 13.56 euros par m²
  • zone B1 : 10.93 euros par m²

Notons qu’en fonction de l'évolution démographique et de la demande locative, certaines communes appartenant à la zone B2, initialement inéligibles, peuvent faire l’objet d’une dérogation. Le plafond de loyer prévu pour celles-ci est de 9.50 euros par m².

Idem, les plafonds de ressources sont déterminés selon la zone, de même que de la composition familiale, plus précisément du foyer fiscal. 

Quant aux plafonds d’investissement, il est de 300 000 euros par an par foyer fiscal et de 5 500 euros par m², soit les mêmes conditions que pour le Pinel classique.

 

Les biens éligibles

Les biens éligibles au Pinel Plus sont des logements collectifs à forte sobriété énergétique, construits suivant les normes de la réglementation environnementale RE 2020. Ce sont donc des bâtiments dits BEPOS, à énergie positiveSuccédant à la loi Pinel classique, le Pinel Plus a vocation à stimuler l'investissement locatif dans des logements neufs en France, avec un accent majeur sur les performances énergétiques et environnementales, de même que la qualité et le confort en matière de construction. Le Super Pinel vise principalement à promouvoir l’investissement locatif dans les zones A Bis, A et B1, ainsi que dans certains emplacements à [...]

Comment profiter de la gestion conseillée en assurance-vie ?

votre horizon de placement ainsi que votre degré d’aversion au risque.

  • l’âge : les risques sont autorisés si vous souscrivez jeune. Ils sont diminués au fur et à mesure
  • la situation personnelle et patrimoniale : le célibat autorise une certaine prise de risque. L’épargne doit être plus ou moins sécurisée une fois que vous avez des personnes à charge (conjoint, enfants). Si vous avez un patrimoine peu conséquent, songez aussi à minimiser les risques
  • les objectifs patrimoniaux : l’assurance-vie vous permet de répondre à divers objectifs. Par exemple, anticiper la retraite (en épargnant sur une très longue durée), constituer un portefeuille d’investissements, développer un patrimoine, financer un projet, etc.
  • l’horizon de placement : l’assurance-vie peut être déverrouillée à n’importe quel moment. Cependant, elle est plus intéressante une fois qu’elle aura atteint l’âge de 8 ans et ce, du point de vue fiscal
  • votre tolérance aux risques : celle-ci diffère d’un individu à l’autre. Être exposé aux risques signifie que vous pouvez perdre tout ou partie de votre capital

 

Choisir l’allocation des actifs

C’est en fonction de tous ces paramètres que votre conseiller vous oriente sur le choix de vos supports intégrés dans votre assurance-vieInvestir dans une assurance-vie, ce n’est pas seulement y placer son argent, mais aussi cibler le meilleur rendement possible en fonction de votre profil d’investisseur. Tirer véritablement profit de l’assurance-vie dépend ainsi de plusieurs facteurs, et il est recommandé de bénéficier de la gestion conseillée à tout moment, par un professionnel tel un conseiller au sein de l’établissement où vous avez [...]

Défiscalisation immobilière : plan d’acquisition et de financement de votre immobilier Pinel

d’investir sous la loi Pinel pour défiscaliser, vous devez vous référer à plusieurs conditions d’éligibilité. Sachez, par ailleurs, que les investisseurs doivent passer par un promoteur immobilier, du fait qu’il s’agit de l'acquisition d’un appartement au sein d’un immeuble à usage de logement collectif. Ces promoteurs proposent ainsi un ensemble de programmes : les comparatifs sont de rigueur.

Dans cet article : comment mettre en place le plan d’acquisition et de financement de votre immobilier Pinel ?

 

Le choix du promoteur et du programme

La première étape consiste à sélectionner le promoteur, car c’est de ce dernier dont l’immobilier et le programme seront issus. Prenez le temps de réaliser les différents comparatifs, qui seront en premier lieu basés sur la solidité financière et l’expérience ainsi que la réputation du promoteur. Vérifiez qu’il dispose de toutes les garanties nécessaires : celles-ci sont la garantie de parfait achèvement, la garantie de bon fonctionnement et la garantie décennaleL'acquisition d'un bien immobilier est un projet de taille qui requiert une bonne préparation et un plan d'action ad hoc. A fortiori, si vous décidez d’investir sous la loi Pinel pour défiscaliser, vous devez vous référer à plusieurs conditions d’éligibilité. Sachez, par ailleurs, que les investisseurs doivent passer par un promoteur immobilier, du fait qu’il s’agit de l'acquisition d’un [...]

Pinel : le dispositif fait peau neuve pour 2023 et 2024 avec le Pinel Plus

obtenir l’accompagnement d’un conseiller immobilier ou d’un conseiller en gestion de patrimoine, en plus de réaliser les simulations pour différentes options d’investissement.

 

Des logements modernes et plus confortables pour le Pinel Plus

Les périodes de confinement successives de 2020 et 2021 ont donné lieu à une nouvelle demande sur le marché du logement. Par exemple la disposition de surfaces plus spacieuses ainsi que d’un espace extérieur (balcon ou terrasse).

La sortie de terre de ces logements nouvelle génération est ainsi encouragée, et le Pinel Plus en fait désormais son support. Pour résumer, voici les critères de qualité d’usage d’un logement Pinel Plus : 

  • les appartements T3 et au-delà seront construits en tenant compte d’une double exposition, c’est-à-dire qu’il s’agira de logements traversants, offrant une meilleure luminosité naturelle et une ventilation optimale
  • une superficie minimale doit être observée, en fonction du type de l’appartement. La superficie minimale du logement pour un T1 est 28m², pour un T2 de 45m², pour un T3 de 62m², pour un T4 de 79m² et pour un T5 de 98m²
  • tel que susmentionné, l’aménagement d’un espace extérieur privatif est obligatoire afin que le logement soit éligible au Pinel Plus. La surface minimale pour l’espace extérieur est de 3 m² pour les T1 et T2, de 5m² pour les T3, de 7m² pour les T4 et de 9m² pour les T5

Notons aussi qu’il doit s’agir d’un appartement dont vous ferez l’acquisition au sein d’un immeuble de rapport, à usage de résidence collective. Puisqu’il est question d’achat en VEFA (vente en l'état futur d'achèvement), le recours à un promoteur immobilier est recommandé.

 

Des logements à hautes performances énergétiques

Outre ces caractéristiques, ces habitations doivent atteindre un niveau de performance énergétique et environnementale conforme aux exigences de la RE 2020 – tandis que ceux logements Pinel classique se conforment aux exigences de la RT 2012. Cette condition est requise pour un immeuble dont l’acquisition est réalisée en 2023. À cette règlementation RE s’ajoute l’étiquette classe A au diagnostic de performance énergétique (DPE)L’incitation à investir dans l’immobilier locatif semble avoir atteint un certain ralentissement avec l’extinction progressive du dispositif Pinel. Les taux de défiscalisation s’amoindrissent en 2023, puis à nouveau en 2024, tandis que l’expiration définitive est programmée pour le 31 janvier 2024. Toujours est-il que ceux qui souhaitent profiter des anciens taux de 12%, 18% ou 21% peuvent souscrire à la nouvelle version de [...]

Investir dans une SCPI au moyen de ses fonds propres : quels sont les avantages ?

l’immobilier demeure toujours accessible via les SCPI qui sont de la pierre-papier. Les avantages sont multiples, comparés à ceux de l’immobilier physique, dont la possibilité d’investir au moyen de vos fonds propres.

 

Investir sans crédit : quel intérêt ?

Vous placez immédiatement vos SCPI dans votre portefeuille, sans être conditionné par certaines contraintes : la constitution du dossier à soumettre à votre banquier, le délai de traitement, avant accord, entre autres.

Vous échappez aux impératifs liés au remboursement de votre dette, sachant que les taux d’intérêt ont grimpé. Rappelons que ceux-ci sont passés de 2% en moyenne à 3.3% pour la majorité des établissements bancaires. Ce qui représente un écart de 1.3% qui pourrait retentir sur le rendement final de votre investissement.

Les revenus que vous percevez peuvent donc être immédiatement affectés à vos propres projets (consommation, augmentation de l’épargne, préparation de la retraite), sans que vous ayez à songer à la planification d’un calendrier de mensualités comme dans le cas de la souscription à un prêt. 

Sachez également que si vous contractez un crédit, vous êtes dans l’obligation de souscrire à une assurance emprunteur. Vous passez cette étape si vous financez vos parts au moyen de votre apport personnel.

Par ailleurs, les investissements sans crédit offrent un plus large éventail de choix : par exemple, vous accédez aux SCPI via l’assurance-vie ou le Plan PERContracter un prêt bancaire n’est plus aujourd’hui avantageux du fait des taux élevés des banques. Cette hausse fait écho à la situation inflationniste actuelle, mesure mise en place par la Banque centrale européenne. Ainsi, investir dans l’immobilier physique relève de l’apanage des ménages disposant d’une bonne situation financière en ces temps de période difficile. Or, l’immobilier [...]

location17.fr sur location17.fr dernières actualités.

location17.fr